Médecine

Mise en commun de notes de cours…
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Cheville

Aller en bas 
AuteurMessage
Nicolas
Étudiant motivé
avatar

Nombre de messages : 132
Localisation : dans ma cellule de moine
Date d'inscription : 10/02/2006

MessageSujet: Cheville   Jeu 11 Mai à 15:58

Jambe et cheville

La surface de la jambe permet de remarquer:
- le tibia, antérieur et superficiel, facilement palpable
- les malléoles médiale et latérale. La malléole latérale se trouve plus bas que la malléole médiale.
- le dos du pied (qui est antérieur, le pied étant naturellement orienté en pronation)
- les orteils
- le tendon d'Achille
- le tarse (talon)
- la voûte plantaire (amortit les chocs)

Os
La fibula est externe.
Les structures antérieures sont:
- la tubérosité du tibia: insertion du ligament patellaire
- la tubérosité externe
- la tubérosité interne
- la crête tibiale (palpable)
- la malléole médiale (base du tibia)
- la malléole latérale (base de la fibula)
- entre les deux malléoles se trouve la mortaise tibio-fibulaire, qui s'articule avec le talus
Les structures postérieures sont:
- la tubérosité du muscle poplité (tibia)
- la rugosité du muscle soléaire (fibula)
- la ligne oblique (insertion tibiale du muscle soléaire)
- les gouttières, qui laissent passer le muscle tibial postérieur (médial), le muscle fléchisseur des orteils, le muscle fléchisseur de l'hallux, le muscle court fibulaire et le muscle long fibulaire (latéral).
Le tibia et la fibula sont reliés par le ligament (aussi appelé membrane) interosseux. L'articulation entre le tibia et la fibula est de type syndesmose, elle est formée de tissu fibreux. La partie supérieure de l'articulation tibio-fibulaire est une vraie articulation, comprenant du cartilage articulaire, de la synovie, etc. Malgré cela, elle n'a aucune mobilité; il s'agit donc d'une amphi-diarthrose. La partie postérieure de l'articulation est une syndesmose, comprenant uniquement du tissu fibreux.

Les os du pied appartiennent à trois catégories:
- tarse
- métatarse
- phalanges
Le tarse postérieur est constitué du talus et du calcaneum.
Le tarse antérieur est composé du naviculaire, du cuboïde et des deux cunéiformes.
L'hallux compte deux phalanges, les autres orteils trois.
À la base de la première phalange du pouce se trouvent deux os sésamoïdes.
Le calcaneum, sur lequel repose une importante partie du poids du corps, comporte une tubérosité latérale et plantaire, le sustentaculum tali.

L'articulation entre le tibia et le talus est appelée artuculation talo-crurale. Elle permet des mouvements de flexion et d'extension. Les mouvements latéraux ont lieu entre le talus et le naviculaire.
Le talus est le point central du pied: il reçoit tout le poids du corps et le distribue sur l'hallux, le petit orteil et le calacneum.

Le pied, comme la main, comporte des retinacula, qui maintiennent les tendons de la jambe collés aux os. Les gaines séreuses permettent le mouvement, les retinacula les maintiennent en place. Ils sont fixés sur le fascia, et sont difficilement différenciables.

La partie médiale du pied comprend le ligament médial (aussi appelé ligament deltoïde ou ligament latéral interne), qui fait le lien entre le talus, le calcaneum et le naviculaire. Au-dessus de ce ligament passent les tendons des muscles fléchisseurs.
Le talus et le calcaneum sont maintenus ensemble par le ligament interosseux. On rencontre en outre: les ligaments tibio-talaires antérieurs et postérieurs, le ligament tibio-calcanéen. Le ligament médial est le plus fort de ces ligaments.
Le ligament bifurqué relie le calcaneum, le cuboïde et le naviculaire. Il peut se déchirer quand de trop grandes pressions sont exercées sur le pied, par exemple en cas de mauvaise réception. On l'appelle aussi ligament de Chopard, car il traverse la ligne d'amputation de Chopard.

Remarques concernant les muscles de la jambe:
• le muscle 3ème fibulaire n'est présent que chez 60 % des individus. Ceci s'explique par le fait qu'il est responsable uniquement de l'éversion du pied.
• le muscle long extenseur des orteils s'insère sur les phalanges distales des orteils; les différents tendons de ces insertions sont maintenus ensemble par des extensions aponévrotiques transverses.
• le muscle long fibulaire est superficiel par rapport au muscle court fibulaire; leurs tendons cheminent parallèlement jusqu'à la malléole latérale, endroit où ils se croisent. Le tendon du long fibulaire va alors s'insérer sur le premier cunéiforme et le tubercule du premier métatarsien, après un parcours plantaire, tandis que le court fibulaire reste latéral et se fixe sur le 5ème métatarsien.
• le muscle triceps sural est composé des deux muscles jumeaux (gastrocnémiens) et du muscle soléaire. Ils s'insèrent sur la tubérosité du calcaneum par le tendon d'Achille. Ce tendon est capable de supporter une traction pouvant aller jusqu'à une tonne. Le triceps développe beaucoup plus de force quand le genou est en extension: comme les gastrocnémiens s'insèrent sur les condyles du fémur, le muscle est déjà fléchi quand le genou est fléchi. Ceci fait que le mouvement est alors principalement effecté par le muscle soléaire.
• le muscle plantaire (plantaire grêle) ne fait pas partie du triceps sural! Il est absent chez 40 % des individus. Sa fonction de fléchisseur du pied (flexion plantaire) est très limitée.
• le tendon du muscle tibial postérieur est surcroisé par le tendon du muscle long fléchisseur des orteils.
• Les tendons du long fléchisseur des orteils et du long fléchisseur de l'hallux se croisent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://medecine.naturalforum.net
 
Cheville
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» fracture de la cheville ou déchirure du ligamant
» la chaine de cheville
» Contrat location de cheville
» sensualité pieds / cheville
» Tatouage au henné

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Médecine :: Archives :: Module 4 (2005-2006) :: Anatomie-
Sauter vers: