Médecine

Mise en commun de notes de cours…
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Topographie

Aller en bas 
AuteurMessage
Nicolas
Étudiant motivé
avatar

Nombre de messages : 132
Localisation : dans ma cellule de moine
Date d'inscription : 10/02/2006

MessageSujet: Topographie   Lun 8 Mai à 8:05

Topographie:
La région du creux axillaire peut être décrite comme une pyramide tronquée à quatre faces inégales.
- face antérieure: limitée par le bord inférieur du muscle grand pectoral et par la clavicule
- face postérieure: limitée par les muscles grand rond et grand dorsal
- face latérale: limitée par la gouttière bicipitale
- face latérale: limitée par le muscle dentelé antérieur

La maladie de Dupuytrens est occasionnée par le fait que le tissu fibreux de l'aponévrose palmaire superficielle peut donner lieu à une fibrose (prolifération), ce qui tend la partie médiale de l'aponévrose. On observe de replis fibreux sur l'éminence hypothénar, et les doigts médiaux sont constamment fléchis.

Au niveau palmaire, le nerf ulnaire se divise en une branche superficielle sensorielle et une branche profonde motrice. Cette branche motrice innerve tous les muscles de la main, sauf les trois muscles thénars innervés par le nerf médian, et les muscles interosseux du premier et deuxième creux interosseux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://medecine.naturalforum.net
Nicolas
Étudiant motivé
avatar

Nombre de messages : 132
Localisation : dans ma cellule de moine
Date d'inscription : 10/02/2006

MessageSujet: Re: Topographie   Mar 16 Mai à 17:31

Topographie du membre inférieur

1. Généralités
On différencie une veine d'une artère par le fait qu'une veine a une paroi plus fine et est de diamètre plus important que l'artère.
Le trigone fémoral (ou triangle de Scarpa) est un espace délimité par les muscles long adducteur, sartorius, et le ligament inguinal).
La grande veine saphène est superficielle du pied au trigone fémoral. Elle peut occasionner des varices. On l'utilise pour effectuer des pontages coronariens.

2. Cuisse
Dans la cuisse, l'artère et la veine fémorale sont médiales; le muscle sartorius les recouvre.
On distingue trois loges:
• loge antérieure: muscle quadriceps fémoral, muscle sartorius
• loge postérieure: muscles biceps fémoral, semi-tendineux et semi-membraneux (composent la loge des muscles ischio-jambiers)
• loge des adducteurs (médiale): muscles court, long et grand adducteurs, muscle pectiné et muscle gracile
Le nerf sciatique se trouve entre la loge postérieure et la loge antérieure. Il innerve les muscles de la loge postérieure. Il sort sous le muscle piriforme; selon les cas, il peut le perforer, ou sortir déjà séparé en nerf tibial et en nerf fibulaire. Au même endroit sortent les artères, les veines et les nerfs glutéaux supérieur et inférieur.
Le nerf obturateur passe par le foramen ischio-pubien (trou obturé) et innerve toute la loge des adducteurs. L'artère et la veine obturatrice vascularisent aussi la loge des adducteurs.
Le nerf fémoral innerve les muscles de la loge antérieure.
Le nerf glutéal supérieur, issu de la région fessière, innerve les muscles moyen et petit fessiers, entre lesquels il circule, avant d'innerver le muscle tenseur du fascia lata.
Le nerf glutéal inférieur innerve le muscle grand fessier.
Le nerf saphène suit le trajet de l'artère fémorale, et s'en détache au niveau du genou. Il assure alors l'innervation sensitive d'une grande partie de la peau, du genou au pied. Son parcours est alors commun avec celui de la grande veine saphène.
Le nerf cutané postérieur de la cuisse est superficiel.

3. Genou
On distingue cinq groupes d'artères et de veines au niveau du genou:
- supéro-médial
- supéro-latéral
- inféro-médial
- infero-latéral
- moyen
Il existe un muscle particulier de l'articulation du genou, appelé le muscle articulaire du genou, ou, selon l'ancienne nomenclature, le muscle sous-crural, qui est inséré sur le fémur et sur la membrane articulaire. Il permet de tendre la bourse supra-patellaire pour permettre un glissement fluide.
Le nerf sciatique se sépare à la hauteur du genou en nerfs poplités interne et externe, qui donnent ensuite le nerf tibial et le nerf fibulaire.
Le creux poplité est formé par les muscles semi-tendineux et semi-membraneux pour la partie supéro-médiale, par le biceps fémoral pour la partie supéro-latérale, et par les deux gastrocnémiens pour la partie inférieure.
Dans le creux poplité passent les artères et veines poplitées.
La patte d'oie superficielle est composée des muscles semi-tendineux, sartorius et gracile.
La patte d'oie profonde est composée des trois tendons du muscle semi-membraneux

4. Jambe
On différencie le tibia de la fibula par le fait que le tibia est plus grand et médial. Ils sont reliés par la membrane interosseuse, qui sépare les loges antérieure et postérieure. Collés à cette membrane se trouvent l'artère et les veines tibiales antérieures.
On distingue trois loges:
• loge antérieure: muscle tibial antérieur, muscle long extenseur des orteils, muscle long extenseur de l'hallux
• loge postérieure:
- superficielle: muscle triceps sural, muscle plantaire
- profonde: muscle long fléchisseur de l'hallux, muscle long fléchisseur des orteils, muscle tibial postérieur
• loge latérale: muscles long et court fibulaires
À l'interface entre la loge superficielle et la loge profonde se trouvent six vaisseaux, regroupés en deux groupes de trois:
- les veines et l'artère fibulaire
- les veines et l'artère tibiale antérieure
La petite veine saphène est superficielle et latérale; elle devient interne au niveau du creux poplité.
En-dessous de la tête fibulaire, l'artère et la veine tibiale se divisent en antérieures et postérieures. C'est surtout l'artère postérieure qui vascularise le pied.
Les artères et veines fibulaires peuvent terminer leur tracé dans la jambe ou vasculariser les pieds; on observe de grandes différences selon les individus.

5. Pied
Le nerf fibulaire profond sort entre le premier et le deuxième orteil, et il innerve cet espace sous-cutané. Avant cela, il innerve la loge antérieure de la jambe et le dos du pied, parmi lesquels le muscle pédieux, les muscles court extenseurs de l'hallux et des orteils.
La veine saphène forme une arcade au niveau du pied. Le nerf saphène est la seule branche du nerf fémoral à aller jusque dans le pied; il assure l'innervation sensitive.
L'artère tibiale antérieure vascularise la cheville et le dos du pied, puis elle forme une arcade profonde. Au niveau de la cheville, elle devient l'artère pédieuse, qui peut être palpée, puis l'artère dorsale du pied.
La plante du pied comprend une épaisse aponévrose.
La masse musculaire est principalement proche du calcaneum.
Sous le muscle abducteur de l'hallux se trouve le canal calcanéen, qui contient l'artère, la veine et le nerf tibial postérieurs, qui deviennent à cet endroit les artère, nerf et veines plantaires.
L'innervation du pied se fait:
• latéralement: muscle plantaire latéral
• médialement: muscle plantaire médial
Les muscles interosseux sont aussi innervés par les nerfs plantaires; c'est aussi le cas des lombricaux, pour lesquels on observe une grande variabilité; cependant, le premier lombrical est toujours innervé par le nerf médial et le quatrième par le nerf latéral. Il y a donc toujours une combinaison de médial et de latéral.
Une partie des muscles de l'hallux, à cause de leur position, sont innervés par le nerf plantaire latéral.

6. Vascularisation
L'artère abdominale se divise en artères iliaques droite et gauche. Celles-ci se ramifient elles-même en artères iliaques interne et externe. L'artère iliaque externe suit le trajet du muscle psoas; quand elle passe sous le ligament inguinal, elle devient l'artère fémorale.
Le muscle piriforme sépare les artères glutéales (fessières) supérieure et inférieure. Le nerf sciatique suit le même tracé que l'artère glutéale inférieure.
L'artère fémorale suit le canal des adducteurs, qui se trouve entre les insertions du vaste médial et du grand adducteur. Elle devient donc postérieure et passe dans le creux poplité, où elle se divise en cinq branches:
- supéro-médial
- supéro-latéral
- inféro-médial
- infero-latéral
- moyen
qui formeront après le genou:
- l'artère tibiale
- l'artère fibulaire.
L'artère tibiale se divise ensuite en antérieur, qui vascularise la loge antérieure, et en postérieur, qui irrigue la loge postérieure, puis passe dans le canal calcanéen, sous l'abducteur de l'hallux, et irrigue tout le pied.
Les artères circonflexes font le tour de l'articulation de la hanche. Elles sont issues de l'artère fémorale.
Les artères perforantes irriguent la loge postérieure de la cuisse. Elles proviennent aussi de l'artère fémorale.
Un grand réseau se forme au niveau du genou: l'artère fémorale devient artère poplitée et donne naissance aux cinq rameaux vasculaires, qui irriguent toute l'articulation.
L'artère fibulaire est recouverte par le muscle long fléchisseur de l'hallux.
Au niveau de la cheville, on rencontre l'artère tibiale postérieure et l'artère fibulaire. L'artère tibiale postérieure devient l'artère plantaire dans le pied, puis se divise en latéral et médial.
L'artère tibiale antérieure constitue l'artère dorsale du pied, qui forme l'arcade dorsale du pied.
Au niveau du pied, on rencontre deux arcades:
- l'arcade plantaire
- l'arcade dorsale
Dans un orteil, il y a quatre artères:
- latéro-dorsale
- médio-dorsale
- latéro-plantaire
- médio-plantaire
La veine cave reçoit le sang des veines iliaques, qui, selon le même tracé que les artères, sont divisées en externe et interne. En passant sous le ligament inguinal, elles deviennent les veines fémorales. Le réseau veineux profond reste toujours comparable à celui des artères.
Le drainage cutané est effectué par la grande et la petite veine saphène. La grande veine saphène naît de l'arcade dorsale du pied et devient interne en haut de la cuisse. Son parcours est médial. La petite veine saphène naît du dos du pied, et parcourt latéralement la jambe avant de devenir profonde au niveau du creux poplité.
La veine profonde de la cuisse draine la partie postérieure de la cuisse.
Dans toute la jambe, les veines contiennent des valves, qui évitent les reflux de sang vers les extrémités. La masse musculaire comprime localement ces veines, et favorise la remontée du sang vers le coeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://medecine.naturalforum.net
 
Topographie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Topographie de la vie spirituelle au quotidien
» l'École spéciale de Géographie et de Topographie
» Crop circle
» Instruments de mesures
» Une superbe vue de Venus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Médecine :: Archives :: Module 4 (2005-2006) :: Anatomie-
Sauter vers: