Médecine

Mise en commun de notes de cours…
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Épaule

Aller en bas 
AuteurMessage
Nicolas
Étudiant motivé
avatar

Nombre de messages : 132
Localisation : dans ma cellule de moine
Date d'inscription : 10/02/2006

MessageSujet: Épaule   Ven 28 Avr à 9:27

Epaule
L'épaule est l'articulation proximale du membre supérieur. Elle est composée de deux articulations distinctes: l'articulation acromio-claviculaire et l'articulation gléno-humérale.

Les éléments visibles en surface sont:
- la clavicule (os antérieur)
- l'acromion (partie de la scapula composant la pointe de l'épaule)
- l'épine et le bord interne de la scapula (parties de la scapula, postérieure)
- le muscle grand pectoral (muscle antérieur, relie le sternum à l'humérus)
- le muscle trapèze (muscle postérieur, relie la colonne vertébrale à la scapula et à la clavicule)
- le muscle deltoïde (latéral, relie la scapula et la clavicule à l'humérus)
- les muscles rhomboïdes (dorsaux, relient la scapula à la colonne vertébrale)
- les muscles supra- et infra-épineux (muscles attachés à la scapula et à l'humérus)
- le muscle grand dorsal (muscle dorsal ancrant l'humérus à la base de la colonne vertébrale)
- le muscle triceps brachial (muscle du bras)

Le squelette est composé de:
• la scapula
La scapula n'est pas directement articulée avec le tronc, ce qui lui garantit une grande mobilité. C'est sur cette pièce osseuse que sont insérés la plupart des muscles du membre supérieur. La scapula s'articule avec l'humérus et la clavicule, ce qui lui confère une grande mobilité.
Sa face antérieure présente:
- un grand triangle plat, appelé face costale
- une articulation latérale avec l'humérus, appelée cavité glénoïdale
- le processus coracoïde, situé au-dessus de cette structure, insertion de nombreux muscles
- l'acromion, tige osseuse en prolongement de l'épine (postérieure). L'acromion est articulé avec la clavicule.
Sa face postérieure présente:
- un triangle coupé par l'épine de la scapula, qui se prolonge pour former l'acromion
- la cavité glénoïdale est aussi visible
- on peut distinguer deux pointes: l'angle inférieur et l'angle supérieur
La cavité glénoïdale s'articule donc latéralement avec l'humérus. Elle est complétée par le bourrelet gélénoïdal, une structure de fibrocartilage qui augmente l'adéquation entre les deux articulatios, tout en offrant une garnde souplesse.
• la clavicule
La clavicule présente deux courbures, ce qui lui permet de ne pas buter contre le thorax, mais d'avoir une petite liberté de mouvement. Elle s'articule avec le sternum et l'acromion. Sa surface est caractérisée par:
- la surface articulaire sternale
- l'empreinte du ligament costo-claviculaire (médiale et inférieure)
- la face inférieure (médiale)
- le sillon du muscle subclavier (latéral et inférieur, mais plus médiale que le tubercule conoïde)
- le tubercule conoïde (latéral et inférieur, mais plus médial que la ligne trapézoïde)
- la ligne trapézoïde (latérale et inférieure)
- la surface articulaire acromiale
La ligne trapézoïde et le tubercule conoïde portent les ligaments d'insertion de la clavicule sur l'acromion.
Si l'ossification de la clavicule ne se fait pas (pour des raisons génétiques), toutes les structures de maintien sont musculaires. Ceci offre donc une liberté de mouvement beaucoup plus grande, mais aussi une grande perte de stabilité du membre supérieur.
La fracture de la clavicule peut survenir en cas de choc contre l'épaule, mais aussi contre le membre supérieur. Les deux parties de la clavicule ont dès lors tendance à se croiser, et une réduction de la fracture est nécessaire. Ce type de fractures survient plutôt au jeune âge. Normalement, dès que la clavicule est lésée, les muscles antérieurs se contractent et rapprochent la scapula de la partie antérieure du tronc.
• l'humérus
L'épiphyse de l'humérus est composée de trois points d'ossification: la tête et les deux tubercules. Sa partie proximale compte donc deux cols, selon le point de vue adopté:
- le col anatomique sépare la tête du reste de l'os
- le col chirurgical sépare la tête et les deux tubercules du reste de l'os. C'est la ligne fragile de la partie proximale de l'humérus.
Les trois structures de l'extrémité proximale de l'humérus sont:
- la tête (médiale)
- le tubercule majeur (latéral)
- le tubercule mineur (antérieur)
Les deux tubercules sont suivis d'un prolongement, appelé crête du tubercule majeur et crête du tubercule mineur. L'espace qu'ils délimite est appelé tantôt gouttière bicipitale (car le long chef du biceps la traverse), tantôt sillon intertuberculaire.
ce sont sur les tubercules et sur les crêtes que se trouvent les insertion de la plupart des muscles de l'épaule.
Au milieu de l'os, latéralement, se trouve un bourrelet osseux, la tubérosité deltoïdienne, qui est l'insertion distale du muscle deltoïde.
Sur la surface postérieure de l'humérus se trouve le sillon du nerf radial.
L'articulation de l'épaule est une énarthrose: elle a trois degrés de liberté: la rotation interne et externe, l'abduction et l'adduction, la flexion et l'extension.
L'articulation ne compte pas de ligaments forts; ceci lui garantit une grande liberté de mouvements, mais implique que d'autres mécanismes soient présents pour stabiliser l'humérus.
La capsule est composée de mésothélium et de synovie; elle comprend en outre les trois ligaments gléno-huméraus (supérieur, moyen et inférieur, qui limitent le déplacement de la tête de l'humérus vers l'avant. La capsule est encore traversée par le tendon du chef long du muscle biceps brachial.
On rencontre en outre des ligamants extra-capsulaires: le ligament coraco-acromial relie le processus coracoïde à l'acromion et empêche que l'humérus ne soit levé à plus de 90 degrés par rapport à la scapula. La suite du mouvement nécessite donc un déplacement de la scapula.
Les autres ligaments extra-capsulaires sont les ligaments trapézoïdes et conoïdes, qui maintiennent la clavicule.
L'essentiel du maintien de l'humérus ne se fait donc pas par des ligamants mais par des muscles, qui constituent ce que l'on appelle la coiffe des rotateurs:
- le muscle petit rond
- le muscle infra-épineux
- le muscle supra-épineux
- le muscle sub-scapulaire
Le bord inférieur de la tête de l'humérus n'est pas maintenu, et c'est là que peuvent avoir lieu la plupart des déplacements.

Les mouvements de l'épaule dépendent non seulement de l'humérus, mais aussi de la scapula. On peut les décomposer en:
• mouvements de la scapula:
- bascule (ou sonnette) interne / bascule externe: le mouvement de bascule est la rotation de la scapula autour de son centre de gravité. Le sens du mouvement dépend du déplacement du bord inférieur.
- élévation / abaissement: glissement crânial ou caudal
- translation: glissement circulaire le long de la cage thoracique, mais avec décollement possible
- adduction (translation interne) / abduction (translation externe): glissement latéral le long de la cage thoracique.
• mouvements de l'humérus:
- adduction / abduction: ce mouvement est limité par les ligaments gléno-huméraux à un angle de 90° avec le tronc. La suite du mouvement est donc due à une sonnette externe de la scapula.
- rotation
- rétropulsion / antépulsion: freiné par les ligaments gléno-huméraux

Les muscles qui s'insèrent sur la scapula sont (de haut en bas et le long de l'épine):
• face postérieure:
- bord médial:
– muscle élévateur de la scapula
– muscle petit rhomboïde
– muscle grand rhomboïde
- bord latéral:
– muscle petit rond
– muscle grand rond
- angle inférieur:
– muscle grand dorsal
- au-dessus de l'épine:
– muscle supra-épineux (insertion sur le tubercule majeur de l'humérus)
- au-dessous de l'épine:
– muscle infra-épineux (insertion sur le tubercule majeur de l'humérus)
- sur l'épine:
– muscle trapèze
– muscle deltoïde (insertion sur la tubérosité deltoïdienne)
• face antérieure:
– muscle dentelé antérieur
– muscle subscapulaire (insertion sur le tubercule mineur de l'humérus)

Muscles de l'épaule:
• muscle grand pectoral
Insertion:
- moitié sternale de la clavicule, moitié supérieure du sternum, aponévrose du muscle oblique externe de l'abdomen
- sillon intertuberculaire de l'humérus
Action:
- adduction de l'humérus
- rotateur médial de l'humérus
- antépulsion (retour uniquement)
- accessoire de la respiration
Commentaire:
Divisé en trois faisceaux de fibres, claviculaire, sterno-chondrale (costale) et abdominale
• muscle petit pectoral
Insertion:
- côtes
- processus coracoïde
Action:
- abaissement de la scapula
- accessoire de la respiration
• muscle deltoïde
Insertion:
- clavicule, acromion et épine
- tubérosité deltoïdienne
Action:
- abduction
- antepulsion (faisceau claviculaire)
- rétropulsion (faisceau spinal)
Commentaire:
Divisé en trois faisceaux de fibres: antérieur (claviculaire), moyen (acromial) et postérieur (spinal)
Effectue les 90 premiers degrés de l'abduction.
• muscle grand dorsal
Insertion:
- aponévrose thoraco-lombaire, processus épineux des six dernières vertèbres thoraciques, digitations charnues des côtes les plus caudales
- sillon intertuberculaire de l'humérus
Action:
- adduction
- rotation interne
- rétropulsion
• muscle trapèze
Insertion:
- occiput, processus épineux des vertèbres cervicales et thoraciques
- clavicule, acromion, épine scapulaire
Action:
- translation interne
- faisceau supérieur: élévation et sonnette externe
- faisceau inférieur: abaissement
Commentaire:
Trois faisceaux: supérieur, moyen et inférieur.
• muscle dentelé antérieur
Insertion:
- digitations sur les côtes, sur la face latérale du thorax
- bord interne de la scapula
Action:
- translation externe
- faisceaux moyens et inférieurs: bascule externe
- faisceau inférieur: abaissement
- auxiliaire de l'inspiration
Commentaire:
Trois faisceaux: supérieur, moyen et inférieur.

Le maintien de la scapula se fait grâce au muscle dentelé antérieur, qui la tire ventralement, et aux muscles trapèze et rhomboïdes, qui la tirent dorsalement. Si l'un des muscles est lésé, ou si son innervation est déficiente, on observe que le bord interne de la scapula se soulève quand une pression est exercée sur le bras. Cette situation est particulièrement fréquente pour le dentelé antérieur, car son nerf est très superficiel.

Résumé:
Articulation scapulo-humérale:
• flexion:
- muscle grand pectoral
- muscle coraco-brachial
- faisceau claviculaire du muscle deltoïde
• extension:
- muscle grand rond
- muscle grand dorsal
- faisceau spinal du muscle deltoïde
• abduction:
- muscle supra-épineux
- muscle deltoïde
• adduction:
- muscle grand rond
- muscle grand dorsal
- muscle grand pectoral
- muscle coraco-brachial
• rotation interne:
- muscle subscapulaire
- muscle grand rond
- muscle grand dorsal
- muscle grand pectoral
- faisceau claviculaire du muscle deltoïde
• rotation externe:
- muscle infra-épineux
- muscle petit rond
- faisceau spinal du muscle deltoïde

Mouvements de la scapula:
• élévation:
- muscle élévateur de la scapula
- muscle petit rhomboïde
- muscle grand rhomboïde
- faisceau supérieur du muscle trapèze
• abaissement:
- faisceau inférieur du muscle trapèze
- faisceau inférieur du muscle dentelé antérieur
• translation interne:
- muscle petit rhomboïde
- muscle grand rhomboïde
- muscle trapèze
• translation externe:
- muscle dentelé antérieur
• bascule (sonnette) interne:
- muscle grand rhomboïde
• bascule (sonnette) externe:
- muscle dentelé antérieur
- faisceaux supérieur et inférieur du muscle trapèze
- faisceaux moyens et inférieurs du muscle dentelé antérieur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://medecine.naturalforum.net
 
Épaule
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PRIÈRE EN L'HONNEUR DE LA PLAIE DE L'ÉPAULE DE N.S.J.C
» Fouilles de Brécillien en Paule
» découverte d'une chapelle du Moyen Age à Paule (22)
» Prière en l'honneur de la plaie de l'épaule de Notre Seigneur
» La secte l'armée de marie(marie paule giguere)devient l'église de Jean

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Médecine :: Archives :: Module 4 (2005-2006) :: Anatomie-
Sauter vers: