Médecine

Mise en commun de notes de cours…
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Séminaire interdisciplinaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nicolas
Étudiant motivé
avatar

Nombre de messages : 132
Localisation : dans ma cellule de moine
Date d'inscription : 10/02/2006

MessageSujet: Séminaire interdisciplinaire   Lun 3 Avr à 21:58

Une fois n'est pas coutume, le séminaire interdisciplinaire n'était qu'une séance de questions, concernant principalement la radiophysique médicale et la biologie du développement, mais aussi un peu la génétique de Martine Jotterand. J'ai pris des notes et je posterai le compte-rendu dès que je l'aurai terminé… un peu de patience!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://medecine.naturalforum.net
Nicolas
Étudiant motivé
avatar

Nombre de messages : 132
Localisation : dans ma cellule de moine
Date d'inscription : 10/02/2006

MessageSujet: Re: Séminaire interdisciplinaire   Mar 4 Avr à 18:13

Séminaire interdisciplinaire
1. Introduction: Questions générales
1. 1. Nombre de questions
Le nombre de questions correspond environ aux règles suivantes:
- une heure de cours: une question
- une heure de TP: 1/2 questions.
Ceci fait qu'il y aura donc six questions d'embryologie humaine, huit de TP, 10 de biologie animale, etc.
1. 2. Type de questions
Il y aura des questions de type A et K', à environ 50/50, avec cependant légèrement plus de questions de type A.
1. 3. Autres
Il n'y aura pas besoin de calculatrice, sauf précision contraire d'Eric Raddatz.
L'examen se déroulera à Beaulieu, selon les mêmes modalités que celui du module 1. 1.

2. Radiophysique médicale: Questions
• Quelle est la différence entre un tube à rayons X et un accélérateur linéaire?
- tube à rayons X: les électrons sont arrachés à la cathode pour être freinés dans l'anode. Ceci produit des rayons X, par exemple pour faire des radiographies.
- accélérateur linéaire: les électrons sont accélérés par des cavités résonnantes, qui transmettent l'énergie d'une onde électromagnétique aux électrons. L'énergie est beaucoup plus grande que celle d'un tube à rayons X, et beaucoup mieux définie.
• Que signifie une réaction (n,p) sur l'azote?
Cette réaction a lieu lors de la formation du C-14 à partir de N-14. Un atome de N-14 est bombardé par un neutron; ceci éjecte un neutron hors du noyau, et forme du C-14.
- n: neutron
- p: proton
• Pourquoi y a-t-il une différence entre les spectres d'émission des sources alpha et bêta?
- alpha: le spectre est continu: toute l'énergie excédante du noyau est transférée à la particule alpha qui est éjectée; ceci entraîne une énergie quantifiée.
- bêta: le spectre est gaussien: l'énergie se répartit aléatoirement entre l'électron et l'antineutrino, respectivement le positon et le neutrino. Ceci fait que le spectre de l'électron est "incomplet", puisqu'il n'emporte jamais toute l'énergie.
• Quel est le principe de la fluoroscopie?
- Le principe est identique à la graphie conventionnelle
- La prise d'image est assurée en continu, comme un film
• Comme l'EBR se situe entre 2 et 50, la dose de rayonnement de référence est-elle forcément plus grande qu'avec le rayon à l'étude?
- La dose (J/kg) n'a pas toujours le même effet selon le rayon. Avec les électrons ou les photons, elle vaut environ 1; pour les autres, le facteur de conversion varie en effet entre 2 et 50.
• Comment se fait-il que le Tc-99m ait un proton de plus que le Mo-99?
- Le molybdène est un émetteur ß+; il convertit donc un proton en neutron pour former le Tc-99m.
- La transformation est isobare!
• La filiation est-elle une réaction de fusion?
- NON!!!
- La filiation concerne principalement les réactions alpha, bêta plus et bêta moins, qui se différencient de la fusion et qui ne sont pas apparentés.
- La fusion est la réaction qui met en commun des noyaux pour en faire un plus lourd et plus lié.
• La désintégration forme-t-elle toujours des particules alpha?
- Non, c'est même une minorité des cas: la désintégration alpha ne concerne que les atomes lourds (uranium, etc.).
- Il existe aussi les réactions ß+ et ß-.
• Quelle différence y a-t-il entre la transition isomérique et la conversion interne?
- La transition isomérique libère des rayons gamma, qui sont de l'énergie électromagnétique.
- La conversion interne est une solution alternative, qui éjecte un électron, qui possède alors l'énergie du rayon gamma.

3. Génétique
3. 1. Ce qu'il faut apprendre
Les documents qui n'ont pas été projetés pendant le cours sont des exemples et compléments. Il n'y a donc pas de questions sur ces documents auxquelles on ne peut répondre en connaissant la matière du cours. Pour ce qui est des ajouts du cours, les documents peuvent aussi servir de base aux questions; il est cependant, encore une fois, toujours possible de répondre sans avoir appris ces exemples supplémentaires, qui ne sont présents qu'à titre informatif.
3. 2. Question
• Qu'est-ce que la fitness?
- La fitness est la capacité qu'a un individu atteint de transmettre sa mutation.
- Si la mutation est incompatible avec la capacité de reproduction, la fitness vaut 0.
- Si la mutation n'est pas une entrave, la fitness est normale (approchant de 1)
- Il s'agit d'une valeur qualitative.

4. Biologie animale: Questions
• Qui contrôle les gènes homéotiques?
- Les gènes pair-rule et les gènes de polarité segmentaire
- Tous deux subdivisent l'embryon en 14 bandes
- Ils sont décalés d'une demie-bande
- Ceci fait que les segments sont polarisés
• Qu'est-ce qu'une souris knock-in?
- Une souris qui, comme un individu Knock-out ou transgénique, a un génome modifié.
- La transgenèse classique consiste à ajouter le gène d'intérêt dans le noyau: il va s'implanter n'importe où et en plusieurs copies.
- Le knock-out et le knock-in sont obtenus par recombinaison homologue: on définit où ira se fixer le gène introduit. On constitue le gène introduit pour qu'il ait des régions homologues à celles qui constituent l'endroit spécifique. Le chromosome peut alors l'intégrer par des recombinaisons homologues.
- Le knock-out consiste à injecter un gène qui ne fonctionnera pas, donc à l'invalidation d'un gène.
- Le knock-in consiste à remplacer une séquence par un transgène codant et fonctionnel, dont on connaît l'implantation.
• Y a-t-il des mécanismes de migration au stade de la blastula?
- Oui, par exemple la formation du blastocoele.
• Est-ce juste que la répartition du vitellus est homogène en cas de segmentation subégale?
- Oui: le vitellus est et reste réparti de manière égale dans le zygote; seule la taille des cellules diffère.
• Pourquoi la taille se trouve-t-elle toujours à l'opposé du blastopore?
- Les gradients de substances font que toutes les symétries sont déjà définies à la fin de la rotation corticale.
• Quelle est la différence entre la segmentation et la différenciation des somites?
- Segmantation: division en paquets, selon l'axe crâni-caudal.
- Différenciation: formation du sclérotome, du myotome et du dermatome au sein de chaque paquet.
• Le centre organisateur de Spemann induit-il le mésoderme latéral et les somites?
- Oui, successivement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://medecine.naturalforum.net
 
Séminaire interdisciplinaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» séminaire sur l'autisme et sa prise en charge
» Séminaire 1972
» Séminaire de doctorat : Les Archives de l'Empire ......
» Séminaire nouveaux AC 2013
» Notation pédagogique interdisciplinaire des agrégés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Médecine :: Autres :: Autres…-
Sauter vers: